Le rôle et la mission du Consul

 

Le Consul est un agent officiel nommé et envoyé par un Etat sur un territoire étranger donné pour y défendre les intérêts de cet Etat et y exercer l’autorité que celui-ci conserve sur ses nationaux établis hors de ses frontières.

Il est notamment chargé de les assister, d’assurer leur protection générale et de veiller au respect des conventions passées entre l’Etat qu’il représente et le pays d’accueil.

Traditionnellement, et parfois depuis plusieurs siècles, les Consuls ont été établis dans les principaux ports maritimes et les grandes places de négoce, mais en raison de la multiplicité des taches dont les Consuls ont été chargés, l’importance de leur rôle s’est considérablement accrue tout au long des années. Néanmoins, tant que ces représentations n’ont concerné que quelques pays, leur statut a été régi par des conventions bilatérales entre Etats, mais au cours de la 2e partie du 20e siècle le nombre croissant de pays représentés a rendu trop difficile l’établissement de telles conventions, c’est pourquoi le 24 avril 1963 a été ratifiée la Convention de Vienne préparée sous les auspices de l’ONU qui fixe le statut et les prérogatives des Consuls.

Si le cadre général d’intervention est le même pour tous les Consuls, il faut cependant noter que le territoire de compétence et l’étendue des responsabilités du titulaire sont à la libre appréciation de l’Etat d’origine et que ceux-ci peuvent être très variables.

Les principaux domaines de compétence recouvrent toujours l’assistance aux ressortissants établis dans le pays d’accueil ainsi qu’aux ressortissants de passage (rapatriement en cas d’accident ou de décès, coordination avec les services d’urgence, de police ou judiciaires, etc.), le suivi de l’état-civil des ressortissants et suivant les cas l’instruction et la délivrance des passeports et des visas. Au-delà des ces missions traditionnelles, les Consulats peuvent se voir confier des responsabilités commerciales et culturelles ainsi que de favoriser les relations entre les autorités locales et régionales en vue d’aider à la promotion des intérêts de l’Etat qu’ils représentent dans la zone où ils sont compétents.

En fonction de l’étendue et de la diversité de ces missions, mais surtout de l’importance numérique de la communauté présente, les Etats ont des Consulats qui sont dirigés par des Chefs de poste, appelés couramment Consuls, et qui sont Diplomates de carrière ou Diplomates honoraires selon qu'ils sont fonctionnaires du Pays d'envoi ou non.

Selon le décision du Pays d'envoi ces Chefs de poste peuvent être soit des Attachés, soit des Vice-consuls, soit des Consuls, soit des Consuls généraux, soit éventuellement des Ministres plénipotentiaires, appellations officielles qui en précisent le grade.

Ajouter un commentaire